Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2022 5 24 /06 /juin /2022 10:28

Souvenirs, souvenirs...

Paru dans le journal le JAZZOPHONE n° 12 (automne 2017) sur le départerment 06, 83... et le monde entier grâce à www.lejazzophone.com

 

LES ALLMAN BROTHERS BAND !

 

 

Début des années 60 aux États Unis en Géorgie, Duane (chant et guitare) et Gregg (chant, orgue hammond, piano) jouent dans divers groupes dont Allman Joys et The Hour Glass. Duane est guitariste de studio pour Wilson Pickett, King Curtis, Aretha Franklin ou Otis Rush... Les frangins en 1969 forment en Floride les Allman Brothers Band avec Dicky Betts (guitare), Berry Oackley (basse), Butch Trucks et Jai Johany Johanson dit Jaimoe, la particularité du groupe est d'avoir deux batteurs, un blanc et un noir, chose rare à l'époque, surtout dans le sud. Rapidement les ABB deviennent un groupe fondamental pour le blues, grâce à la voix de Gregg, grave et puissante plus son jeu de clavier, et avec la guitare lumineuse de Duane. Leur musique est aussi imprégnée de gospel, de soul et jazz... Ils s'affichent à des festivals avec BB King, Buddy Guy, ou à l'Atlanta Pop Festival en 70... En parallèle, Duane participe en 1970 au groupe prodigieux Derek and The Dominos d' Eric Clapton, dont il sera issu le fameux titre « Layla ». Mais en deux années, les Allman Brothers Band effectuent plus de 500 concerts, du coup ils gravent un double album en public en 1971 « At Fillmore East », remarquable... Hélas, Duane meurt d'un accident de moto (nov. 71), et un an après c'est le bassiste Berry Oackley qui subit le même sort. A écouter un autre témoignage en public « Eat a Peach » qui sort en 1972. Les titres originaux sur scène sont prolongés dans des improvisations folles comme « In memory of Elisabeth Reed, Whippin' Post, Dreams, Mountain Jam … ». L'arrivée du guitariste Dicky Betts et celle de Chuck Level au piano sont un nouvel élan à la formation initiale. En 1973 on remarquera l'album studio « Brothers ans Sisters » dont le bel instrumental « Jessica », une petite perle... De la séparation du groupe en 1975 à une reformation en 1978, et une nouvelle séparation en 1982, Gregg de son coté formera The Gregg Allman Band... Mais c'est pour un retour exceptionnel en 1989 que les ABB renaissent avec la présence de Warren Haynes, chanteur guitariste des Gov't Mule et Allen Woody le bassiste. Un must... Gregg écrira sa biographie en 2012 : « My Cross to Bear », on y trouve ce passage touchant : « … La musique est le sang de ma vie... J'adore jouer de la musique pour des gens qui l'apprécient. Quand mon heure viendra, je rejoindrai mon tombeau, et mon frangin m'accueillera par ces mots : Beau boulot petit frère, t'as vraiment assuré ! ». Et c'est vrai qu'ils ont assurés comme également les supers musiciens des Allman Brothers Band sur ces longues années !

Et, on réécoute avec un grand plaisir ce magique groupe !

 

http://allmanbrothersband.com

 

Jack Lalli

Partager cet article
Repost0
24 juin 2022 5 24 /06 /juin /2022 10:27

Souvenirs, souvenirs...

Paru dans la Strada n° 58 (N° du 2/10/2006 au 15/10)    (remix 2022)

 

Les PLAYBOYS ROCK’N’ROULENT !

 

Les Playboys sont le groupe mythique de Nice, connus et vénérés par des fans du monde entier, et surtout en Europe à la vue de leurs dernières concerts et festivals dont avec des Mods ! Ils proposent une musique sixtee’s rock psyché teintée de Rhythm and Blues, bien fêtard l’esprit ! Ils sont comme le bon vin, avec l’age c’est encore meilleur ! De EP (45 t de 4 titres) début 80’s devenus cultes avec pochette style sixtee’s comme « Loup garou / le roi des Fous » et « Une heure que j’attends » à des nombreux Lp (vous savez le bon rond vinyle noir ) et Cd. Les revoilou en concert avec leurs textes en Français ou en Anglais plus quelques superbes reprises…

Nous avons retrouvé nos Playboys le mercredi 11 octobre 2006 sur Fréquence K 103.4 FM, pour une Rock Story (www.rockstory.info) spéciale sixtee's, ils joueront en direct (20 h/22 h) !

 

https://www.facebook.com/people/Les-Playboys-French-Band

http://avethesound.bandcamp.com

 

(http://lesplayboys.ifrance.com)

Jack Lalli

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 15:18

  ARTS  and co :

Sur le site :

www.jacklalli.comdans "in The Gallery"  retrouvez mes oeuvres premières, plus celles de la  Mama LALLI  F. qui présente des émaux sur cuivres (passés au four à 800 ° ). Elle a exposé à Saint Paul de Vence, au vieux Nice, à LEVENS... et autour du monde grâce au net !

 

 

Emaux visibles à la boutique CLIN D'OEIL 7 rue Alexandre MARI

(Vieux Nice)

Tel : 04 93 80  11 57

................................................................................................................................................................................................................

 

Quelques une de mes peintures acryliques  :

 

 

5.jpg

 

 

Miles-Davis-002.JPG

 

  MILES DAVIS

 

test-hendrix-2.jpg

 

  JIMI HENDRIX

.......................................................................................................................................................

Mon exposition c'est superbement bien passé, c'était du 2 octobre  au jeudi 25 novembre au restaurant café "Biogstore", 35 avenue Maréchal Foch, NICE

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 15:16

 

Gilles CHOIR nous a quitté, et on ne l'oublie pas !

Le plus américain des batteurs français : Gilles CHOIR, un musicien trop classe !

Né en 1962 à la Bastille à Paris, Gilles est guitariste, chanteur et batteur de
renom ! D'esprit rock and roll, il nous conte sa storia à la Strada...

 

Tu as commencé tôt la musique ?


A 9 ans mon père Jacques m'achète une guitare.. Il m'a appris à écrire la musique, à percevoir l'émotion pour Django Reinhardt.

De belles rencontres arrivent vite…


A 13 ans je rencontre Doudou Weiss (qui était batteur avec Hallyday), je vois Billy Cobham à l'Olympia. J'ai dit à Yves je veux jouer comme ça ! Je fais une année de Conservatoire; Mr Giminiani dit à ma mère : « Il faut l'envoyer jouer dans les clubs. »

Et tu te retrouves dans des groupes et en studio rapidement...


Le batteur de Clo Clo « Bonbon » et Doudou me forment. Christian Vander me dit : « Arrête de jouer des rythmes, joue les mélodies comme un pianiste ». En studio avec Aznavour « J'étais stressé, il m'a mis en confiance… ».

 

Et Rouge Carmen ?

« Oui, c’est mon premier groupe sur la côte d’azur en 1985 !

 

Puis, de grandes situations avec ton frère Yves se passent !

Je joue avec le « Yves Choir Group », et c'est Little Bob qui chante (1987/88). D'ailleurs Yves est compositeur de l'album « Ringolevio » de LBS. On produit aussi « Quartier Libre » (New Musidisc) de La Souris Déglinguée en 1 semaine !

 

 

 

Et l'apothéose c'est ce disque d'Yves !


En 1989 l'aboutissement avec « By Prescription Only ». Les invités sont Jeff  Porcaro, Steve Lukather, Billy Sheehan (David Lee Roth)...


Jeff Porcaro comment était il humainement ?


Je ne m'en remettrai jamais. Il m'a fait changer dans la vie, j'ai appris le métier plus simplement...

Et les Jive Stompers ?.

L'aventure avec les Jive Stompers est aussi une belle histoire (1993 à 2003).

En plus, tu deviens batteur du groupe Pow wow en 92...


Suite à leur 1 er album, quel pied la scène avec eux ! Dont l'Olympia,  les tournées, les TV (Victoires de la musique 93)…

Et Elvis, le King ?

Les Jive Stompers jouent aux USA pour les 20 ans de sa mort
(97) avec Big Al Downing et Jay Ryan en hommage . On est le groupe qui représente la France à Memphis . Pour moi le King, c'est la découverte de l'émotion, il prouve que le rock and roll c'est ça aussi !

Tes meilleurs souvenirs live ou studio ?


L'Olympia avec Pow Wow, Louis Bertignac pour « Days of' 96 » (produit par Chris Kimsey)... Ma fille Melody, bouleversement de ma vie, c'est une grande artiste, on a la même approche musicale. Avec Phil Edwards (de 1995/2002), le concert avec Joe Porcaro, et l'alchimie des premières  répétitions de Nex' Station (cf album « On the air »)...

 

Et ces stages de batterie...


Depuis 1990 c'est pour des masters classes, avec  « Pearl " et "Zildjian ». Je suis très à l'aise avec les très jeunes comme avec les adultes qui viennent se former. Ma méthode de batterie (« Les Clés de la batterie »), produite par Eric Boell, est l'aboutissement de ces années !

En ce moment tu es à donf occupé ?


Je joue avec Ahmed Mouici et le « King Créole Band » hommage à Elvis,...avec le Corou De Berra pour le spectacle « Miedjou »,... et pour mon plus grand bonheur mon activité principale est avec Gilles & Melody et Nex' Station...

Hélas, des mots pour la fin, je vais faire un livre de ta saga ! Chiche !

 Que du bien-être avec le groupe, voir les yeux des spectateurs qui brillent... Rester fidèle à nous même et avec le public quoi qu'il arrive. On joue comme si le prochain concert était le dernier !


Propos recueillis par Jack LALLI

 

Invité de Rock Story (fréquence k 103.4 fm) le vendredi 25 juin 2008 (20 h/22 h) (www.rockstory.info)

 

méthode de batterie :

www.cnpmusic.com/drums/choir.php

 

www.myspace.com/nexstation www.myspace.com/gillesetmelodychoir

 

 

 



Nex Station : Alexis Montel (guitares),
Laurent « One Note » Dubreuil (basse), Clems ((Percussions), Bruno Desbiolles (batterie), Melody Choir (chant), Micka Nolet (chant), Rémy
Bailet (claviers), Caloo Isnard (sax ténor et alt), Gilles Choir (Chant, guitares, batterie, arrangements)
(sonorisation JP Chardiet, éclairages Michel Mazza).

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 15:15

Paru dans le JAZZOPHONE n° 11 (été 2017)

BRIAN SETZER, guitariste génial qui rock et swing dont en Big Band !

 

Né à New York, c'est à 8 ans que Brian découvre les Beatles à la radio. Du coup il est séduit et veut apprendre la guitare. Il travaille avec acharnement cet instrument, on lui enseigne la musique, et il suit des cours avec des musiciens de jazz pendant des années. Adolescent, il monte un groupe reprenant des standards des pionniers du rock'n'roll. Il est vrai qu'à la maison ses parents adorent cette musique d' Elvis Presley à Chuck Berry. C'est avec les « Tomcats », un trio composé de « Lee Rocker » : contre bassiste, de « Slim Jim Phantom » : batteur, qu'ils se font connaître. Ce trio est vite remarqué en jouant à NY, et après quelques K7 studios, ils intéressent un manageur anglais. Ils deviennent en 1979 les Stray Cats. Départ en Angleterre car leur notoriété reste malgré tout trop intimiste. C'est bien dans la Perfide Albion, en plein mouvement musical punk, que leur musique accroche avec ce rock'n'roll sauvage, le trio mets KO un large public ! Le premier album « Stray Cats » est produit par Dave Edmunds (chanteur et guitariste de Love Sculpture, et surtout avec Nick Lowe dans le groupe « Rockpile »), c'est un succès comme les deux autres disques : « Gonna Ball » et « Rant N' Rave with The Stray Cats ». Déjà on entend du jazz et du blues dans leur musique. La France (dont Nice pour un concert historique au théâtre de Verdure) est vite conquise, et adopte les Stray Cats. On aime leur musique, leur dégaine, leurs tatouages, et ce côté rétro : motos et voitures. Brian fait même du cinéma, et dans le film « La Bamba » il joue le rôle d'Eddie Cochran... Il vit à Los Angeles, et il fait des bœufs avec des musiciens de jazz dont des musiciens de Frank Sinatra, d'où cette idée de monter un big band de rock'n'roll, le Brian Setzer Orchestra est né en 1992 ! Ce mélange de swing, jazz, rockabilly ou de boogie-woogie fait craquer le public, trois millions d'albums vendus en cinq ans... En 2004, les Stray Cats reviennent sur scène avec une torride tournée européenne, on a droit à un double cd & Dvd « Rumble In Brixton » et un « Live from Europe »... Brian reprend la route avec The Brian Setzer Orchestra… Et en 2005, il rend un hommage avec The Nashvillains au label « Sun Records » pour ce disque enregistré à Nashville, « Rockabilly Riot, vol 1 », dont un invité de marque, le chanteur guitariste Carl Perkins. Le Brian Setzer Orchestra revient en 2007 encore plus jazz... Et pour finir, ce guitariste hors pair, adepte des guitares Gretsch repart avec le quatuor « Rockabilly Riot », écoute le dvd-cd « Live in Japan, Osaka Rocka ! » (2016) : un must d’énergie qui rock'n'jazz si justement fort bien !

 

JACK LALLI

 

http://briansetzer.com

Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 15:15

 

10 180... visites et quelques, mais on s'en fout !

Hé bé il y a encore des lectrices et lecteurs curieux et aimant "lou roucké"  et "la comedia de l'arte " ! Olé !

 

 

Merci 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 15:13

Souvenirs, souvenirs...

 

Barre à Mine : 27 ans certes  que c'est fini ! 


HOMMAGE à Jean Marc EUSEBI (mort le mardi 5 décembre 2006 à 44 ans ).

Et oui bande de lascars ! Un journal national  fait par des niçois : de septembre  1993 à  décembre  1995 = 12 numéros cultes !

Une grande aventure en quelque sorte.
En  septembre 1993 le premier numéro apparait en kiosque et les points presses de l'hexagone ! Un rêve d'enfance faire un journal national mais venant de Province, de Nice en plus !

Tout pour plaire, et pour nous qui étions complétement étrangers à tout ce milieu de la presse nationale. Le monde des pros, ce n'est pas nous, nous on venait du fanzinat, du feuillet satirique de l'internat, des gribouillis fait au CP...

Donc, c'est avec une équipe terriblement hétéroclite et géniale, et  pour le noyau dur qui est basé à NICE cette saga commence avec :

Dessinateurs de choc  : EUSEBI, CUADRADO, CROIZIER, FAUJOUR, MARTIN, NICO, SYGAR, BIDASSE, BARROS, BELOM, COUCHO,
LASSERPE, GAMAY...

Rédacteurs chics : MARIE ZOTTO, ULRICH BAMBAATA, COUCHO, JEAN MARC THEROND, PHILLIPE 2, GILLES LE MORVAN, BRUNO MESSINA, PMK, FRANCIS HODBERT, ROMAIN LORENT, CARLOTTI,  Monsieur DEGUN...

Avec notre pognon, Mister Eusébi et moi même  voulons faire  ce défi : faire un " bimenstruel national de contre information"  et d'humour gras voir gravelos
!  Trouvable de Lens à Ajaccio...

Du jamais vu pour des  niçois  : un journal en presse nationale !

 

 

Étant directeur la première année, les attaquent fusent sur BAM par  d'associations  en tout genre + le Parquet branché "poilades".

Les pauvres !
J'ai été relaxé 2 fois à NICE et 1 fois amnistié à AIX, valait mieux car j'étais côté à 100 000 balles au palais de justice de NICE...

Merci Maître Eric Borghini de m'avoir défendu comme un lion !!

Et Maîtres Jean Michel Karcenty et Didier Lods pour avoir défendu notre Eusébi !

En tout cas  la presse locale plus nationale  dont Charlie Hebdo, le Canard Enchaîné, L’Événement du Jeudi, La Libre Pensée, Golias, l'Huma, Politis... annonce (et dénonce) les procès et nos tribulations pleines de pitolades !

Une pétition est lancée et elle cartonne grave en France et en dehors !

Sans oublier le soutient des radios (dont France Info), et la TV (canal 40,  FR3, Antenne 2, Canal +)  qui parlent de nous...

Soutien puissant et public nombreux dont aux procès, et de toutes parts et d' horizons très différents (dont groupes rocks locaux, fanzines...) pour une mobilisation contre la censure dans la presse et la connerie ambiante...

On multiplie les ventes par 3 !

Notre lectorat devient très large : et bien mieux que Tintin niveau âge !

D'ailleurs : gardez les précieusement vos journaux BAM, si vous en avez,  ce sont des collectors  introuvables aujourd'hui !

Grand merci à tous,

27 ans déjà du sabordage volontaire de BAM, d'accord,  mais :

 


                                        JAMAIS !

CAR ILS ONT ENCORE LA BARRE et BONNE MINE !

La preuve : comme  nos talentueux dessinateurs de BD dont  Marc CUADRADO avec "Parker et Badger" (édition Dupuis) ... Ou avec Margerin pour 6 tomes de : "Je veux une Harley",

Lasserpe à Marianne, Faujour...

 

Jean Marc EUSEBI est mort mardi 5 décembre 2006 à 44 ans !

Une grande tristesse m'envahit.

 voir son CV " Hotel de Luxe" sur  le site : www.jacklalli.com


NB 1 : Pleins de documents de presse sur la toile sont trouvables sur les procès de  BAM...

NB 2 : Vive Hara-Kiri, et le Prof CHORON bien bourré qui doit foutre un sacré bordel  au paradis, au pugatoire et en enfer !

Rejoint par Cabu, Wolinski, Charb, Tignous, Honoré, et tant d'autres victimes assassinés...

NB 3 : Vive DEVOS qui va mettre la zizanie là haut encore plus !

NB 4 : EUSEBI toi aussi fout leur un grand boxon !!

 

 UN GROUPE "HOMMAGE à JEAN MARC EUSEBI" est sur FACE BOOK, venez le rejoindre !!

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 15:00


« GOV’T MULE » TOUR EUROPE 2005 , de Milan à Paris..

 

MILAN, l’Alcatraz, lundi 4 avril 2005

 

 

C’est avec mon neveu Christophe Lalli (voir les photos live) que nous allons enfin découvrir Gov’t Mule, et ce à Milan... : d’abord le lieu « L’Alcatraz », une belle salle de concert qui fait discothèque. Et quelle salle magnifique ! C’est haut de plafond et fort en gueule en décoration moderne, des bars espacés, cool...

 

Salle pleine : 2000 personnes de toute l’Italie (date unique). « Gov’t Mule » est un groupe américain (10 ans de carrière) qui n’était jamais venu en Europe. Warren Haynes chanteur guitariste officie aussi avec Allman Brothers Band, et quelques fois avec les Dead (ex Grateful Dead). Le timbre de voix de Warren est gorgé de référence black, et sa guitare est incisive ! Warren avec le bassiste : Andy Hess, le batteur Matt Abts et le clavier : Danny Louis, ils nous ont balancé 3 h de musique rock blues. La particularité de ce groupe est qu’il pratique l’improvisation musicale pour chaque concert, un groupe de « jam », où d’un blues il vire jazzy, puis psychédélique.... Quelques titres de leur dernier album « Déjà Voodoo » (une version européenne avec 1 cd bonus live de 45’ torride existe). Et bien sur une revisite de leurs titres (sur 10 disques) avec un final hommage à des grands groupes de l’histoire du rock, « 30 days in the Hole » de Humble Pie, « Hey Jude » des Beatles, « Dear Mister Fantaisy » de Traffic de Steve Winwood... Et un final puissant avec « Cortez The Killer » de Neil Young !

 

Magistral et rare.

 

 

Jack Lalli

 

 

 

A toi Christophe Juan de la Strada et de Soul Food (voir liens) !

 

 

 

PARIS, Le Trabendo, mercredi 6 avril 2005

 

 

 

Et oui mon ami, comment pouvais-je rater la suite du périple européen du Mule. Leur première visite en France. Warren Haynes et sa bande respirent toute la musique que l’on aime. Sûr, il chante du black, après tout le nom Gov’t Mule vient d’une promesse, non tenue évidemment, faîte par le gouvernement américain aux esclaves noirs : 40 acres et une mule pour leur affranchissement. La salle est splendide, 700 personnes se pressent pour une véritable messe. Le gratin du rock est présent, Mr Manœuvre fait la queue bien sagement en attendant l’office. Le public tremble aux premières notes de « Blindman in the dark ». C’est pourtant vrai, ils sont là, devant nous. Ils sont encore meilleurs que je le pensais. Warren est un ange blues, il survole cette rythmique tantôt groovy, tantôt jazzy, tantôt nerveuse tissée par Matt Abts, Danny Louis et Andy Hess. D’où j’étais placé j’ai pu apprécier la maestria de Matt à la batterie. Ses changements, ses contre temps, c’est bien simple il EST le temps. Jamais une complicité batterie-guitare n’a paru aussi parfaite. Au rayon des clins d’œil, Jeff Beck, Deep Purple et un monstrueux « Roadhouse » de Hendrix. Le public parisien n’a pas oublié de chanter un joyeux anniversaire à Warren, qui a paru très heureux. Je suis persuadé que Allen Woody a reçu tout l’amour qui se dégageait de ce moment. Un moment à coup sûr gravé dans la mémoire des présents. Un événement qui marquera à jamais l’histoire des concerts rock parisien. Et qui me fera dire humblement mais avec une certaine fierté : « J’y étais ! ».

 

 

 

Christophe Juan (La Strada / Soul Food sur Fréquence K)

 

 

 

(était aussi présent à Paris, en amis du site Olive Didier, et le neveu de JL : Christophe  Lalli)

 

 

 

Site officiel de Gov’t Mule : www.mule.net

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juin 2022 2 14 /06 /juin /2022 05:40

  Niçois et Levensois, et très fier de l'être d'ailleurs !!

 

JL2.jpg

 

Hormis ma participation à l'éclosion et actions (concerts, festivals) avec l'asso. "Trafic Rock" (pour moi de 1986 à 1989), je me suis toujours intéressé aux médias  pour y participer et prêcher la bonne parole du rock'n'roll !

Dès 1982 j'ai été sur les ondes libres comme avec feu Radio Nemo, puis invité par feu RFCA et notre ami Hervé (Clin d’Oeil FM) , Fréquence Soleil, Radio Shalom, Tropique FM, Radio 06, Fréquence K (2004/ 2008), 2017, 2019, 2020, 2021,  invité à RAGGAPERO... !

Mais mon dada aussi c’est écrire sur la zique,  voir des concerts... et l’art, dont peindre des tableaux sur bois, toiles, pierres, cartons...

J'ai participé avec la presse :

Nationale :

- Avec des fanzines : Rock Hardi, La Ragouniasse, A Little Bit Of Rockin' (1986 - 1988).

- Barre à Mine (co-fondateur de ce journal national satirique bimestriel avec Jean Marc Eusébi- De septembre 1993 à décembre 1995), directeur du journal et rédacteur.

- Guide : Le Petit Futé - Nice (1989 et 1994).

Locale :

- Fanzine : Le Petit Rockeur Niçois Illustré (1988 - 1990), Perfecto, Perf 'n'co (Z'éditions/1990 -1992).

- Quotidienne : Nice-Matin (page culture 15/25 - 1989).

- Hebdomadaires en kiosque : Le Standard (1991 - 1992), Réplique C.A (mars - avril 1998).-  Hebdomadaires gratuits : Le Farfelu (1992 - 1995), Scènes d'Azur (hiver 1995)

- Mensuelle : Côte (été 1988), Alias (1990 - 1991), La Porte Fausse (1992), Riviera Côte d'Azur Zeitung (hiver 1995). Intervista (1997 - 1998).

- Annuelle : Le Guide de Nice (Z'éditions - 1989).         

Depuis la création de  la Strada, gratuit du 06-83, sur l'essentiel de la culture au pays des paradoxes... de 1998 à 2012, 2015...

- Trimestrielle : depuis 2016 avec le JAZZOPHONE , journal trimestriel du Jazz (blues, jazz rock, rock jazz, etc.), sur papier (06-83-13...) et sur la toile : 

www.lejazzophone.com

                   *************************************************


Concernant internet :

 

sur fb : jack Lalli

www.jacklalli.com

(qui me sert d'archives : articles presse, arts, friends ...) a été visité par tant de gens du monde :  + de 450 000 personnes en 20 ans !

 
et sur le www.rockstory.info visité par + de 120 000  personnes en 10 ans  dont de nombreux auditrices et auditeurs de K FM, lectrices, lecteurs, fans ou pas...  vous quoi ! Va ben !!

Hé, alors jamais va t on  avoir une radio FM libre sur Nice, qui assure grave rock, hard rock, punk, new wave, country, blues, reggae, funk, soul... ?

 

Et mon 1 er Livre ROCKASTORIA (aimes éditions), là on est au  3 éme tirages, disponible à HIT IMPORT 11 rue de Lépante, et à la LIBRAIRIE MASSÉNA, à NICE.

Plus à la librairie de LEVENS, 3 place de la République.

et en VPC , me contacter svp : jacklnice@yahoo.fr

A suivre..

 

Merci à tous !

............................................................................................................................................................................................................

 

PROCHAINES DÉDICACES  :

 

DÉDICACES du livre :

c'était  samedi 21 mai à la Place du Général de Gaulle, Cagnes sur mer (10 h à 18 h).

Retrouvez moi dans le cadre du super salon du livre de Cagnes sur mer (Entrée gratuite).

 

- le vendredi 17 juin au Cros de Cagnes, à LOU CABANOUN (25 avenue des Oliviers), de 18 h à 22 h (entrée libre)  !

restauration sur places, parking à proximité.

 

Partager cet article
Repost0
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 06:50

Retour (en septembre) pour le direct de RAGGAPERO !

 

Tiens un peu de copinage pour ces fadas, que dis je ces fadolis de cette émission !

Ragga apéro à gogo sur fréquence K 103.4 fm !

Fréquence K a des émissions musicales thématiques de qualité dont Raggapéro. De la poilade pendant 2 heures avec l’idée de défendre la culture du coin et la création contemporaine occitane (niçoise et provençale), du ragga en dialectes italien, catalan ou en créole sans oublier le punk, la country, le folk et rock sont aussi de mise. Avec des jeux désopilants comme « question pour 1 litron » ou télephoner et gagner un pizza ! Sans oublier des rubriques : "Sian pas de gobi" dénonce le concept de "french riviera" et les établissements qui nous prennent pour des touristes toute l'année, et "Le palhàssou d'or" décerné en fin d'émission à l'abruti de la semaine et l’apothéose le fameux concours de jingle * !

 

(Émission tous les vendredis sur K fm de  18 h à 20 h, présentée par Gé le dj des nux vomica...)

 

 

www.frequencek.com ou 103.4 fm

 

Jack Lalli

 

 

* A propos de jingle, je parle de vous et rigole surtout pour un jingle fait à la va- vite avec mon rire ! Il passe sur les ondes dont de RAGGAPERO !!

Ok les gars, mais faut me payer en socca avec du rosé bien frais sinon je viens avec de la ratatouille chaude vous entarter ! !

Et mon oeil !

 

(Ai été invité pour  foutre le "why" en direct de RAGGAPERO un vendredi 6 juin 2008 !)

 

Partager cet article
Repost0
Published by Jack LALLI - dans ARTICLES POUR LA STRADA

Présentation

  • : Le blog de Jack LALLI
  • : Archives perso des articles musicaux parus dans la Strada, Le Jazzophone... compte rendu de concerts, chroniques CD disques concerts livres, articles sur le web...
  • Contact

Recherche